Toi, tu joues pas aux cartes ! – Avril 2018


Du 23 au 25 avril, la Cie avait rendez-vous avec un public un petit peu plus âgé que d’habitude.

Racisme, homophobie, âgisme, intolérance face au handicap… autant de sujets qui touchent tous les âges de la population. Mais en vieillissant nos “filtres” tombent et une certaine intolérance face à la différence apparaît.

A la demande du centre communal d’action sociale de Châtellerault (86), nous sommes intervenu-e-s dans les foyers logements de la ville: le Tivoli et les Renardières.

Grâce au théâtre interactif cher au Noctilus, le public, composé en grande majorité d’octogénaires, s’est vu représenté dans des scènes sur les discriminations où il a pu s’identifier aussi bien dans l’oppresseur que l’oppressé. Dans une ambiance bienveillante, ce public volontaire a su résoudre des situations de vie conflictuelles non sans quelques écueils.

Eh oui, même à 80 ans on peu toujours se remettre en question et continuer d’apprendre et avancer. Le théâtre interactif concerne tout le monde et permet notamment de faire un pont entre les générations qui se ressemblent sur bien des points: notamment la difficulté de rester soi-même et d’affirmer ses propres valeurs au sein d’un groupe et ainsi lutter contre ce conformisme sociale.

Adeline Guillet et Didier Nourrisson

Les commentaires sont fermés.