Des mamans touchantes – Nov 2017


A l’occasion de la semaine de la parentalité (co-financée par la CAF du Loiret), le service enfance/famille de la ville de Châlette sur Loing (45) a organisée la Journée de la parentalité à la Maison de quartier de la Pontonnerie.

Quel plaisir d’aller à la rencontre de ces “Mamans”, pleines de vies, les remarques spontanées fusent, elles rigolent, commentent avec fougue ou pleurent à tour de rôle et se reconnaissent dans toutes les scènes que nous leur jouons… Toutes semblent d’accord sur la difficulté de gérer la présence des écrans à la maison :

“J’ai le même à la maison!” (parlant de l’enfant dans la scène).

“Il vaudrait mieux lui expliquer les dangers du portable… Mettre un cadre, une pré-ado en sixième pourrait par exemple avoir accès à son téléphone une heure par jour, en rentrant du collège”

Une réflexion commune apparaît dans les échanges : “Est-ce que dans le fond, le plus important ne serait pas de tisser une relation de confiance dès le plus jeune âge, plutôt que de réfléchir simplement à comment cadrer leur temps sur le portable?”

Elles rigolent sous leurs belles coiffes rappelant qu’elles sont issues de différentes cultures: africaines, magrébines… Et lorsqu’elles viennent jouer sur scène, elles savent d’emblée poser un cadre, des limites, fermes et aimantes, à leurs enfants, que nous, comédiens de la compagnie, jouons avec elles.

Et pour autant… pendant tout le repas du midi, j’ai aperçu du coin de l’œil un petit garçon, de 3 ans à peine qui était seul dans un coin de la salle, appuyé contre un radiateur…hypnotisé par un dessin animé sur le smartphone de sa mère. Nous, parents, sommes parfois en contradictions entre nos paroles et nos actes…

Pour Yamina Telitchko, responsable du service Enfance/famille de la ville de Châlette sur Loing cette journée fut une réussite: “Des retours super positif. Les mamans étaient ravies. Cette intervention était bien adaptée à leurs problématiques. Chacune a pu se retrouver dans l’une ou l’autre des saynètes jouées. Cet échange a permis la prise de conscience pour beaucoup d’entre elles. Un grand merci à l’équipe de comédiens du Noctilus Théâtre pour cette intervention de qualité et très pro !”

La chaleur de ces femmes, le repas fait maison partagé avec elles ont marqués cette journée… mais pas un papa dans la salle! Cette belle ambiance aurait-elle été la même si les hommes s’étaient joints à elles pendant ce temps de partage et de réflexion?… J’espère le découvrir à une prochaine occasion!

Léa Dant et Didier Nourrisson

 

Les commentaires sont fermés.