Un recrutement qui en dit long – Oct 2016


De mars à octobre 2016, un recrutement a été organisé pour venir renforcer l’équipe de comédiens en théâtre interactif.

Il faut croire que venir travailler à la Cie Noctilus Théâtre motive beaucoup de comédiens professionnels. Preuve en est au vue des propositions de candidatures reçues par le bureau de l’association lors du recrutement organisé par la Cie cette année, soit un peu plus de 400 candidats!

Le bureau a commencé par sélectionner les comédiens à partir de leurs CV et surtout leurs lettres de motivations… et ce n’est pas une mince affaire. En effet, “pour rejoindre la Cie Noctilus Théâtre il ne suffit pas d’être un bon comédien. Il faut avoir un parcours diversifié auprès de multiples publics, savoir adapter son discours, avoir entrepris un travail personnel sur soi, posséder des bases de connaissances sur les thèmes que nous abordons et se sentir à l’aise pour libérer cette parole parfois trop bloquée.” explique Marie-Odile Hauswald, trésorière de l’association et psychologue clinicienne intervenant dans l’équipe.

15 candidats ont été sélectionnés pour les entretiens d’embauche qui se sont déroulés sur plusieurs jours. A l’issue des échanges, seulement 4 candidats ont été sélectionnés pour le stage audition d’une durée de 5 jours.

Au programme: échauffements, travail collectif (et notamment savoir se positionner au milieu d’un groupe), essais de scènes sur de multiples thématiques, gestion de débats et du temps entrecoupés d’apports théoriques et pratiques sur le harcèlement, la discrimination, la violence des hommes envers les femmes, les violences conjugales, les dérives sectaires, les addictions à un produit, les addictions comportementales, les dérives d’internet, la sécurité routière, la sexualité….

La dernière journée a été consacrée au travail en situation dans un établissement scolaire avec un test grandeur nature aux côtés des comédiens de l’équipe Noctilus, avant un bilan collectif en fin de journée.

Ce n’est qu’une semaine plus tard (le temps de prendre du recul sur cette expérience très enrichissante mais également très éprouvante tant au niveau physique que psychologique) qu’est intervenu l’entretien final. Merci à tous pour votre implication et la qualité de votre travail.

Léa Dant, Adeline Guillet et Mathias Gourdot ont su franchir tous ces écueils et démontrer à tous qu’ils possédaient en eux cette “fibre Noctilus” qui nous rassemble dans la Cie.

Bienvenue, et longue vie à eux dans l’équipe Noctilus !

Laurent Gensbittel et Didier Nourrisson

Les commentaires sont fermés.